Accueil du site
ACCUEIL
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

230 ans de l'Assemblée de Vizille

21/07/2018 - Vizille

Catégorie : 2018
Organisateur : Domaine de Vizille - Musée de la Révolution française

21 juillet 1788 - 21 juillet 2018 : 230 ans de l’Assemblée de Vizille

À la fin du XVIIIème siècle, un entreprenant bourgeois de la région, Claude Perier, acheta le château aux descendants des Lesdiguières et installa une manufacture d’impression sur cotonnades.
Le 21 juillet 1788, il proposa de recevoir, dans la salle du jeu de paume, l’Assemblée des trois ordres de la province du dauphiné, interdite de réunion à Grenoble, dont les délibérations ouvrirent un crucial et nouveau chapitre de l’histoire de France.
Elles réclamaient l’union des ordres et des provinces, la restauration du Parlement et la convocation des Etats généraux. Ainsi débuta l’enchaînement historique qui devait aboutir à la fin de la monarchie et à l’établissement d’une République en France. Depuis, le Domaine de Vizille est considéré comme le « berceau de la Révolution française».
Afin de renouveler l’intérêt sur cet évènement fondateur, à partir du mois de juin, le musée mettra par l’intermédiaire de son site internet, à la disposition de tous, les principales références de cette journée et appellera les jeunes générations à s’approprier le sens et les conséquences de cette assemblée politique devenue mythique.

Pour plus d’informations, consulter le site www.domaine-vizille.fr à partir du mois de juin 2018.

Description

21 juillet 1788 - 21 juillet 2018 : 230 ans de l'Assemblée de Vizille

À la fin du XVIIIème siècle, un entreprenant bourgeois de la région, Claude Perier, acheta le château aux descendants des Lesdiguières et installa une manufacture d'impression sur cotonnades.
Le 21 juillet 1788, il proposa de recevoir, dans la salle du jeu de paume, l'Assemblée des trois ordres de la province du dauphiné, interdite de réunion à Grenoble, dont les délibérations ouvrirent un crucial et nouveau chapitre de l'histoire de France.
Elles réclamaient l'union des ordres et des provinces, la restauration du Parlement et la convocation des Etats généraux. Ainsi débuta l'enchaînement historique qui devait aboutir à la fin de la monarchie et à l'établissement d'une République en France. Depuis, le Domaine de Vizille est considéré comme le « berceau de la Révolution française».
Afin de renouveler l'intérêt sur cet évènement fondateur, à partir du mois de juin, le musée mettra par l'intermédiaire de son site internet, à la disposition de tous, les principales références de cette journée et appellera les jeunes générations à s'approprier le sens et les conséquences de cette assemblée politique devenue mythique.

Pour plus d'informations, consulter le site www.domaine-vizille.fr à partir du mois de juin 2018.

 

Partager cette page  

Suivez-nous !

logo facebook

logo twitter

Visite-rencontre