Accueil du site
ACCUEIL / Qui sont-ils ? / Gratien (Flavius Gratianus)
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Qui sont-ils ?

QUI SONT-ILS ?

Gratien (Flavius Gratianus)

Empereur romain, fils de Valentinien Ier, né à Sirmium (Pannonie) en 359, mort en 383. Élevé au rang d'Auguste à l'âge de 7 ans, il partagea en 375 l'empire d'Occident avec son jeune frère Valentinien II, auquel il abandonna les préfectures d'Italie, d'Illyrie et d'Afrique. La première partie de son règne fut signalée par des expéditions sans résultat considérable contre les barbares des rives du Danube. Ses généraux Mellobaudes et Nannienus remportèrent ensuite (378) une grande victoire, près de Colmar, sur des hordes d'Allemands qui avaient franchi le Rhin. La même année, Gratien hérite de l'empire d'Orient ; mais, sentant son impuissance à en supporter le fardeau, il appela d'Espagne le comte Théodose, le nomma Auguste et lui confia le gouvernement de ces provinces ravagées par les barbares. On constate qu'en 381, il quitte Trêves et installe sa capitale à Milan, la ville d'Ambroise. Cette même année, la bourgade de Cularo acquiert le rang de chef-lieu de cité. La ville change de nom pour celui de Gratianopolis (la ville de Gratien) dont les déformations successives donneront Grenoble. C'est aussi en 381 que, pour la première fois, un évêque de Grenoble figure sur la liste des participants à un concile. Il s'agit du concile d'Aquilée, l'évêque de Grenoble présent se nomme Domnin.