Accueil du site
ACCUEIL / L'ARCHITECTURE / L'église funéraire cruciforme (VIe s.)
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

L'ARCHITECTURE

LES PHASES ARCHITECTURALES

L'église funéraire cruciforme (VIe s.)

On voit très bien dans la nef de l'église Saint-Laurent, la branche ouest de cet édifice cruciforme unique en Europe. Les branches nord et sud sont à l'extérieur de l'église actuelle. La crypte qui se trouvait sous la branche orientale est intacte sous le chœur de l'église actuelle.

La basilique construite par Ambroise à Milan au IVe siècle pour affirmer la foi chrétienne, est d'un plan moins complexe.
Elle fut très certainement à l'origine de ce type d'édifice en forme de croix.
À Grenoble, chaque branche présente trois absides sauf la branche ouest qui n'en présente que deux du fait de l'accolement à un grand mausolée préexistant.

Construit au début du VIe siècle, cet édifice est un des très rares monuments du haut Moyen Âge conservés en élévation.