Accueil du site
ACCUEIL / SE DOCUMENTER
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

SE DOCUMENTER

BIBLIOGRAPHIE

COLARDELLE R.,  2013.
SAINT-LAURENT DE GRENOBLE. De la crypte au musée archéologique. PUG (Presses Universitaires de Grenoble) - Collection : Histoire régionale – Hors collection, 64 p.

COLARDELLE R.,  2008.
LA VILLE ET LA MORT. Saint-Laurent de Grenoble, 2000 ans de tradition funéraire. Bibliothèque de l'Antiquité tardive, N° 11, édit. Brepols Publishers, 413 p. et DVD.

COLARDELLE R., 2002.
Grenoble en royaume burgonde. Actes des journées d'études "Des burgondes au Royaume de Bourgogne (Ve-Xe siècle)", P. Paravy (Dir.),. Grenoble, 26 et 27 octobre 2001, p. 129-146.

COLARDELLE R., 1999.
Saint-Laurent et le groupe épiscopal de Grenoble : deux complexes religieux, deux manières. Actes du colloque "Autour de l'église", Genève, 5-6 septembre 1997. "Patrimoine et architecture. Archéologie médiévale dans l'arc alpin", cahier n°6-7, mars 1999, p. 18-26.

COLARDELLE R., 1996.
Saint-Laurent et les cimetières de Grenoble du IVe au XVIIIe siècle. Actes du Colloque "Vie et mort du cimetière chrétien", C.N.R.S., Orléans, 1995, 11e supplément à la Revue Archéologique du Centre de la France, p. 111-124."

BARBET A. et COLARDELLE R., 1994.
Un mausolée peint du IVe siècle découvert à Saint-Laurent de Grenoble, Actes du 2e Colloque "Enduits peints et peintures murales du IVe au IXe siècle", C.N.R.S., Auxerre, 1992.

COLARDELLE R. et FEVRIER P.A., 1986.
Grenoble, dans Topographie chrétienne des cités de la Gaule des origines au milieu du VIIIe siècle, GAUTHIER N., PICARD J.C. (dir.), Paris.

COLARDELLE R., 1985.
L'église Saint-Laurent de Grenoble. Un site religieux témoin d'histoire urbaine devient un musée de site, Catalogue de l'exposition "Archéologie et projet urbain", De Luca Editione, 199, Rome.

GIRARD R., 1974.
La crypte de l'église Saint-Laurent de Grenoble, Congrès Archéologique du Dauphiné, Paris, p.243-263.

HUBERT J., 1953.
La crypte Saint-Laurent de Grenoble et l'art du Sud-Est de la Gaule au début de l'époque carolingienne, Atti del IIe convegno per lo studio dell'arte dell'alto Medioevo, Pavia, p.327-334.

PILOT J.-J.-A., 1864.
Notice sur l'église de Saint-Laurent de Grenoble, Grenoble.

CHAMPOLLION-FIGEAC J.-J., 1803.
Dissertation sur un monument souterrain existant à Grenoble, 27, Grenoble.

L'anthropologie à Saint-Laurent

Depuis 1996, une équipe d'anthropologues étudie les ossements mis au jour dans les 1500 sépultures du site de Saint-Laurent. Voici une sélection des publications de leurs résultats :

 

HERVIEU P., HERRSCHER E., COLARDELLE R. 2008.
Discussion autour du statut de structures funéraires particulières. Le cas des caveaux de Saint-Laurent de Grenoble. Socio-anthropologie, n° 22, 1er sem. 2008 : 55-74.

HERRSCHER E., COLARDELLE R., VALENTIN F. 2006.
Meulières et pathologies humaines : un rapport effectif ? Analyse d’une documentation bucco-dentaire entre le XIIIe et le XVIIIe siècle à Grenoble. In : A. Belmont, F. Mangartz (dir), Les meulières. Recherche, protection et mise en valeur d’un patrimoine industriel européen (Antiquité-XXIe siècle), Colloque International Grenoble, 22-25 septembre 2005, RGZM – Tagungen, Band 2,Germany, p. 99-108.

HERRSCHER E. 2003.
Alimentation d’une population historique : analyse des données isotopiques de la nécropole St-Laurent de Grenoble (XIIIe-XVe siècle, France). Bulletins et Mémoire de la Société d’Anthropologie de Paris, nouvelle série, t. 15, 3-4 : 145-268.

HERRSCHER E. 2005.
Comportements socioculturels liés à l’allaitement et au sevrage : le cas d’une population grenobloise sous l’Ancien Régime. Annales de la Fondation Fyssen, N°20, 46-66.

 

Bibliographie jeunesse

En partenariat avec la librairie jeunesse Les Modernes à Grenoble :
Bibliographie constituée de documentaires jeune public, en téléchargement sur le site internet.